vendredi 19 septembre 2014

Le hasard n'existe pas.

Quelle drôle de coïncidence. Alors que Nicolas Sarkozy prépare son retour, voilà que Michel Denisot sort un livre sur ses années télé à fréquenter les stars et partager leurs mots d'esprit. Ainsi, cette blague de Carla Bruni : "quel est le plus difficile pour la poule ? Passer du coq à l'âne".

Un hasard, dites-vous ? Teu-teu-teu, le hasard n'existe pas.  

jeudi 18 septembre 2014

Nicolas-Nicolas, c'était de l'amour et je ne le savais pas...

Inquiets de l'avenir ? Déprimés par la situation économique de la France? Rassurez-vous, peuple de France, Nicolas Sarkozy revient et il a changé.
Non, durant sa courte retraite l'ancien président n'a pas fait que la claque aux concerts de Carla Bruni, il a aussi appris l'anglais. Sorry for the time disait-il dans le temps à Hillary Clinton et ses yeux ronds, en parlant de la météo, et bien tout ça c'est fini, it's over. La preuve dans le Monde mag du week-end dernier : Nicolas aurait lu tout l'été Dostoïevki, en anglais. 
Que personne dans son entourage n'ait osé lui signaler que Dostoïevki écrivait plutôt en russe me semble bien la preuve de son éminent retour au pouvoir et aux commandes de l'arme nucléaire. 
 
Pour la France, je ne sais pas, mais pour Monpetitmag ... Quelle aubaine !
 
 

mercredi 16 avril 2014

Bunga Bunga en couches Tena

Povero vecchio cavaliere ! Rapport à ses nombreuses casseroles, le voilà condamné à des heures de travaux d'intérêt général... dans un hospice pour vieux. Conscient que ça risque de le changer des fesses de la jeune Ruby (aka Karima El Marhoug) et de ses camarades de jeux, il aura tout essayé pour éviter les couches Tena. Par exemple, proposer de construire dans le fond de son jardin d'Arcore un luxueux centre pour handicapés. Ou encore, pour les élections européennes, angler son programme autour de deux mesures phares et super sexy : le remboursement des dentiers et les visites gratuites chez le véto pour les plus démunis. En même temps, c'est bizarre d'allumer les vieux avec des promesses coquines et après de jouer les indifférents, non ? 

lundi 14 avril 2014

Paris by night

Chouette ! Une bonne nouvelle pour bien démarrer la semaine ! Régine, 84 ans au compteur, est de retour comme Reine de la nuit. Et c'est vrai qu'on s'ennuyait ferme sur les dances floors de la capitale, oui, c'est à vous que je m'adresse, bande de bonnets de nuit.  Heureusement tout va changer, avec une nouvelle approche de la night à la limite du punk, nous dit le Parisien.
"Dans mes soirées, je passerai au micro pour chanter quelques chansons, dévoile la rousse interprète de La grande Zoa, toute heureuse de ressortir son chinchilla. Il y aura des slows où les filles devront inviter les garçons et personne n'aura le droit de refuser sous peine d'être fichu dehors".  Et oui ça fait mal. Vous en voulez encore ? "Il y aura un DJ et un orchestre. Ce sera excentrique ! "révèle celle qui, précise un brin goujat le journaliste, dansa avec Truman Capote et Peter O'Toole. Mais Régine appréhende-t'elle le choc des générations sous la boule à facettes ? Pas du tout. "La nouvelle génération ? Je sais que je les fais déjà rêver." 
C'est peut-être ça le secret de la longévité : de jolis souvenirs et zéro sens du ridicule.

mardi 8 avril 2014

C'est bon pour le moral, c'est bon bon

C'est une grande dame du journalisme américain qui prend sa retraite. Barbara Walters, 84 ans, première femme à présenter un JT du soir en 1976, a interviewé tout ce qui compte de personnalités politiques et people, nous apprend Nous-sommes-toujours-un-journal, ce matin.
"Dans ce boulot, il y a des légendes, il y a des icônes et il y a Barbara Walters" dit-on aux Etats-Unis.
Le conseil du jour, sauf si votre boss le fait déjà spontanément (mais permettez-moi d'en douter) n'hésitez pas à remplacer "Barbara Walters" par vos Noms-Prénoms. Ca ne mange pas de pain et c'est bon pour le moral.
Bonne journée mes lapins.

lundi 31 mars 2014

Les vieilles dames à la fin des repas...

Le show bizz est un monde de requins où surnagent quelques baleines. Et en vieillissant, elles deviennent carrément terribles. Ainsi, Amanda Lear, dont l'âge est une légende urbaine (70 ans ? 77 ans ?) qui honore, ses derniers temps, les plateaux télé de sa pétillante présence et n'ouvre la bouche que pour proférer des horreurs sur ses copines de classe.
Elle n'est pas invitée aux Enfoirés ? "Bien sûr on préfère faire venir de grandes chanteuses comme Michelle Laroque." La journée de la femme se fait sans elle ? "Evidemment on préfère des "chanteuses" comme Arielle Dombasle !"
Ah ah sacrée Amanda.
Interrogée sur la photo de Catherine Deneuve en body et haut talons, Amanda donne aussi son avis : "Je trouve qu'elle a le cul plat. "
Et c'est le faux pas pour Amanda. Tollé général. Le cul de Deneuve est un monument national auquel on ne touche pas.
Les vieilles dames, en fin de repas, ça dit souvent des trucs gênants... 

mardi 25 mars 2014

On en a licencié pour moins que ça, vous savez

Vous êtes nombreux à tenter de joindre la rédaction de Monpetitmag pour nous demander d'enquêter. L'affaire s'est déroulée ce dimanche, sous l'oeil rond des caméras, alors que l'ex président et sa moitié venaient faire leur devoir de citoyens, au lycée La Fontaine, 16e arrondissement.
Le président du bureau de vote a demandé à Carla Bruni d'ôter ses lunettes de soleil avant de glisser quoi que ce soit dans l'urne.
Geste politique ? Moment d'égarement ? Happening contre la chirurgie esthétique ? Après enquête, nous avons la réponse.
Il voulait faire le malin.