mardi 24 mai 2011

Froggies in New York

Comment reconnaît-on un journaliste français parmi une foule d'autres journalistes ? Le New York Times, actu oblige, sait désormais comment faire : "c'est facile de repérer les journalistes français : ils sont mieux habillés que leurs collègues américains, beaucoup d'entre eux fument et ils se font la bise."
En plus de manger des grenouilles, bien sûr.

Libération 24/05/2011

1 commentaire:

  1. Et d'avoir le regard pervers surtout!
    ex-Mulder

    RépondreSupprimer